Culture, sport et loisirs publié le 2 août 2017

Balade de l’été # 6: entre tribunal et Maison d’arrêt

champs
 
  • Les points forts : un parcours très majoritairement urbain mais les nombreux sentiers permettent de s’isoler du « tumulte de la ville », certes bien relatif surtout en période estivale.
  • La durée : 1 heure 45
Si l’on souhaite garer son véhicule au plus près du départ, préférer le parking public Jean-Jaurès. 

tribunal vue du boulevard
L'entrée du tribunal dispose d'une architecture qui affirme le côté sérieux des choses.

On commence la balade au pied du tribunal, au carrefour entre le boulevard Jean Jaurès et la rue Victor Hugo. On monte cette dernière en longeant le bâtiment puis on le dépasse

rue Victor Hugo
Le haut de la rue Victor Hugo jouit d'un certain prestige

rue Victor Hugo dans la descente
Dans la descente vers l'Hermitage.

La rue redescend rapidement et serpente avant de croise la rue de l’Hermitage, que l’on suit tout droit. On fait un petit crochet par le chemin des Mathurins à l’entrée duquel on lira avec émotion la plaque indiquant que Maria Deraismes, personnage majeur des avancées émancipatrices du XIXème siècle, vécu ici quarante ans.


chemin des mathurins
La maison de Maria Deraismes.

Reprendre vers la sortie de Pontoise mais en prenant immédiatement à gauche la rue Paul Déroulède – figure contemporaine mais plutôt inverse de la précédente – qui monte vers les sentes.

statue sente
La statue regarde vers le chemin que l'on va emprunter.

Arrivé sous la statue de la Vierge, on suit la sente des Grivières, qui offre de beaux points de vue vers le quartier de l’Hermitage. 

jardins
De nombreux jardins sont visibles depuis la sente.

Elle rejoint le chemin des Bottes puis on prend à droite le chemin des fortes Terres et encore à droite le boulevard jacques Tête. 

sentes
Regard en arrière aux croisement des chemins.

Quand les tilleuls de bord de rue deviennent gigantesques, c’est le moment de prendre à gauche le sentier des Pomerolles.

champ
A Pontoise aussi il y a aussi des champs!


jardins familiaux
Les jardins familiaux

Prendre ensuite le Chemin des Beurrier à droite, et passé le centre de Loisirs, continuer tout droit sur le chemin et le suivre le long de l’enceinte pénitencière.

centre de loisirs
La belle architecture du principal centre de loisirs de la ville.

prison
Travaux de clôture...

On laisse la prison à droite et l’on rejoint alors un chemin qui fait deux coudes à travers champs avant de longer la déchèterie et de rejoindre la zone commerciale chemin des Hayettes.

champ de maïs
Une fois n’est pas coutume, un petit montage, non pas tant pour une mise en parallèle un brin provoc’ que pour rendre l’ambiance de ce coin de l’agglomération, avec en premier plan le même champ de maïs.

déchèterie
La déchèterie, service de la communauté d'agglomération, bénéficie d'une enceinte bien végétalisée.

On continue tout droit par l’avenue de l’Île de France, que l’on suit le long de l’hôpital.

avenue de l’île de France
Pavillons contemporains de la ville nouvelle.

Tourner à gauche boulevard de l’hôpital puis à droite avenue du docteur Derome. Arrivé place Van Gogh, on suit à gauche le boulevard des Cordeliers.

hôpital
Une belle double rangée de tilleuls et l'ancienne entrée de l'hôpital en point de vue.

Au croisement avec le Boulevard Jacques Tête, on prend celui-ci à gauche quelques mètres avant d’emprunter la sente des Bottes sur le trottoir de droite.

rue Gambetta
Géniale initiative d'habitant que cet "hier - aujourd'hui" visble de tous.

Au débouché c’est à droite, chemin des Fortes Terres puis à gauche rue Gambetta. C’est déjà le Tribunal et la Place Nicolas Flamel – comme dans Harry Potter – au bout de laquelle on emprunte à gauche la terrasse du tribunal pour retrouver notre point de départ.

terrasse tribunal
La terrasse du tribunal, parallèle au boulevard Jean Jaurès.



A bientôt pour une nouvelle balade d’été !




 
Newsletter
Recevez nos dernières actus
directement sur votre
boite mail
Contact