Culture, sport et loisirs publié le 23 août 2017

Balade de l'été #8 : d'Eragny à Saint-Ouen l'Aumône

jardin Bernardin de Saint Pierre
  • Les points forts : La belle lumière du village d’Eragny, une pause dans le prestigieux parc le Nôtre et un agréable retour par les berges rive gauche parfaitement aménagées.
  • La durée : 1 heure 45

 
La balade commence à Eragny, au croisement de la rue de la Gare et de la rue de Neuville. Ne pas hésiter à déposer son éventuelle voiture sur le parking près de l’hôtel de Ville. Engageons-nous dans la descente, c’est parti ! 

rue de la gare
La rue de la Gare en descente.

On arrive rapidement dans le bas du village. L’Oise est très proche mais on la réserve pour le trajet retour. Continuer tout droit par la rue Bernardin de Saint-Pierre.


B de Saint Pierre
Le jalonnement touristique, très bien conçu et réalisé, mentionne bien sûr l'auteur de Paul et Virginie.

Crochet obligatoire par le jardin, puisque l’homme de lettres habita ici, en montant quelques marches juste après l’église. 


place
Place de la République.

On arrive place de la République et il faut continuer tout droit, par la rue de Saint-Ouen. Le tissu pavillonnaire se fait plus récent, la rue passe sous le Boulevard Charles de Gaulle et devient ensuite l’avenue Roger Guichard. 

immeubles
Avenue Roger Guichard, de nouveaux logements ici...



immeuble
... et là.

On regarde le quartier en pleine évolution. Les nouveaux collectifs lui donnent de l’allure et les pavillons plus anciens restent pleins de poésie. Voilà encore un coin de l’agglomération qui s’arrange plutôt bien. 


pavillon
Les balades de l'été, c'est aussi sursauter sous les aboiements. Celui-là savait donner de la voix.

Au bout de la rue on franchit le rond-point et l’on passe sous l’A15. Clairement, ici, c’est fait pour les voitures. Mais très vite la rue redevient plus accueillante. Nous sommes passés côté Saint-Ouen l’Aumône, longeant la ligne de chemin de fer sur la droite.

gare saint ouen
Attendre le train sur ce quai et à cette heure, c'est pour descendre à Pontoise, Osny ou au plus loin Boissy l'Aillery. Comme à Cergy avec le RER, ici les trains servent un peu de métro...

Au coin de la gare on tourne à droite pour entrer au cœur de Saint-Ouen. Le train de Paris est en gare et on attend avec les voyageurs descendus qu’il poursuive vers Pontoise afin que barrières se lèvent. Patienter au passage à niveau, un luxe de nos jours ? 


passage à niveaux
Les barrières se lèvent, hommes et voitures s'élancent.

On traverse tout droit l’avenue de Verdun et le parc le Nôtre nous accueille. Ce majestueux poumon vert de Saint-Ouen l’Aumône verra bientôt les résultats de ses aménagements avec une ouverture sur la ville. 

parc
Les majestueuses allées du parc le Nôtre.



rue
L'étonnante configuration du haut de l'avenue de Verdun.

On sort du parc par son extrémité Nord-Ouest et on traverse à nouveau cette avenue pour se rapprocher de l’Utopia et de la place du marché.


place du marché
Caractéristique de l'ancienne trame urbaine de Saint-Ouen, la place du marché se dérobe au regard des automobilistes. 

rue
La tranquille rue Armand Lecomte, pourtant en plein centre-ville.

On dépasse la mairie, la Poste et l’on quitte le parc de l’Hôtel de Ville par la rue Victor Leveau pour tourner vers l’Oise juste après le passage sous les rails, rue Armand Lecomte.


du pont ferroviaire
Le meilleur point de vue sur les remparts de Pontoise.

Nous voici sur la promenade de bord d’Oise. Avant d’attaquer la ligne droite du retour, 13 Comme Une propose de s'attarder sur le pont SNCF. Il suffit de monter les marches situées immédiatement à gauche avant le passage sous le pont. De nombreux Pontoisiens ou Saint-Ouennais l’utilisent pour traverser la rivière plutôt que d’emprunter le pont de l’Oise tout proche.


société nautique
On passe devant le siège de la sympathique Société Nautique de l'Oise.


Le parcours de la balade impose de revenir sur ses pas. On emprunte maintenant le quai de l’écluse, l’une des promenades de prédilection des Cergypontains. 

crues de l'Oise
Les crues ne sont plus ce qu'elles étaient...


jardins
Au fond, les immeubles photographiés en cours de balade.

canöe
En face le parc des Larris.

A Eragny, après l’A15, le bord d’Oise s’appelle chemin de Halage mais reste tout aussi agréable. On passe de nouveau sous le boulevard Charles de Gaulle. 

mirabelles
On longe des vergers.

La rive gauche se quitte, à regret, juste passé le restaurant. Il faut en effet prendre par la rue de la Fontaine et découvrir son magnifique lavoir, avant de rejoindre la rue de la Gare. 

lavoir
La rue de la Fontaine et son très beau lavoir.

Après quelques minutes de ferme montée nous voilà déjà au terme de la promenade.



Les balades d’été sont déjà terminées pour 2017 !


 

Newsletter
Recevez nos dernières actus
directement sur votre
boite mail
Contact