Culture, sport et loisirs publié le 19 juillet 2017

Les balades de l'été # 3 : au cœur de Pontoise

rosiers
  • Les points forts : visite du cœur historique de Pontoise, église, musée, et jardins. Pause bucolique dans le parc du château de Marcouville et à la ferme pédagogique de Pontoise.
  • La durée : 2h


bas des remparts
Les remparts dominent ce début de promenade.

On dépose l'éventuelle voiture sur le parking qui jouxte l'office de tourisme et la balade peut commencer.

vue vieille ville
Depuis le haut des remparts, regard vers le centre ancien...

vue vers Saint-Ouen
... puis à l'opposé vers Saint-Ouen l'Aumône.

On accède à la ville haute en empruntant d'abord la rue Pierre Butin puis on attaque la grimpette à droite par la rue de la Croix du bourg. On tourne ensuite à droite rue du château jusqu'au musée Pissarro. Attention aux horaires d'ouverture du jardin: 10h- 19h.  On profite d'un point de vue panoramique tout en haut des remparts avec en bonus le jardin des cinq sens. 

Attention la rue du Château est en réfection en ce mois de juillet 2017 et l'accès au jardin et au musée fermé. Réouverture vers le 26 juillet.


rue de la roche
Rue de la Roche, à quelques mètres de la place de l'Hôtel de Ville.

On reprend la rue du château et son point de vue sur l'Oise avant d'atteindre l'Hôtel de Ville par la rue de la Roche.

mairie
La belle façade de l'Hôtel de Ville,

roseraie

et, à découvrir, son jardin auquel on accède par le côté droit, le long du Dôme.

Une fois à l’Hôtel de ville, on ne manque pas de visiter la roseraie qui offre une fois encore une intéressante vue en surplomb.

musée Tavet
Le magnifique hôtel médiéval aujourd'hui Musée Tavet-Delacourt.

On reprend notre promenade par la rue Lemercier jusqu'à la toute proche place des moineaux.

détail façade
Un peu plus loin, on passe au XVIIIème siècle pour cette façade et ses ornements.

place des moineaux

Incontournable place des Moineaux. Pour mémoire, c'est le lieu de concerts gratuits pendant cinq jeudis d'été.

Arrivé place des Moineaux, on la traverse pour déboucher rue de l'Hôtel de Ville puis longer la cathédrale Saint-Maclou. 

statue Leclerc
Bas-côté Est de la cathédrale sous le regard du général - à ne pas confondre avec son homonyme du XXe siècle - Leclerc.

Saint Maclou
Le portail Est de Saint-Maclou.

On passe devant le parvis puis on traverse la place du Petit Martroy. On rejoint ensuite la rue de Gisors pour entrer dans le jardin de la ville depuis la place du Souvenir.

jardin public

Bel accueil du jardin de la ville.

On traverse le jardin en quittant l'allée principale à mi-pente pour rejoindre par la droite la porte donnant sur la rue de l'Éperon. On prend ensuite à gauche la rue Saint-Jean.

rue Saint jean
La rue Saint-Jean et son caractère homogène et résidentiel.

On continue jusqu'à la sente des étannets qui permet de descendre vers le parc des Lavandières.

chateau de marcouville
Le château de Marcouville, récemment réhabilité, abrite des activités associatives artistiques.

Arrivé rue des Etannets, on prend à droite pour rejoindre la rue des Deux-Ponts puis la rue des Pâtis à gauche pour un crochet par le château de Marcouville, son parc et le cas échéant par la ferme pédagogique (ouverte les samedis et dimanches après-midis).

Notre Dame
Pontoise est coutumière des tournages. On en croise un place Notre-Dame.

On repart par la rue de Rouen jusqu'à la place Notre-Dame. On emprunte ensuite la rue Pierre Butin qui nous ramène au terme de cette balade.

couvent des Ursulines
Un coup d'oeil sur la cour des religieuses carmélites depuis la rue Pierre Butin.

A bientôt pour une nouvelle balade d'été !







 

à lire également
Le musée Tavet-Delacour : le musée aux trois vies
Notre histoire
Pontoise
Château de Marcouville : le château d'art
Notre histoire
Pontoise
Un été musical à Cergy-Pontoise
Actualités
Culture, sport et loisirs
Le musée pontoisien de Camille Pissarro
Notre histoire
Pontoise
Newsletter
Recevez nos dernières actus
directement sur votre
boite mail
Contact