Développement durable publié le 24 juin 2017

Mangeons Local # 7 : La ruche qui dit oui !

La ruche qui dit oui Cergy-Pontoise
La ruche de Saint-Ouen l'Aumône. Plus qu'une communauté d'achat, un vrai réseau de quartier.

« Favoriser le développement d’une agriculture biologique ou raisonnée de proximité, voilà le principe de la Ruche qui dit oui ! » Expose Sylvie Ng responsable de la ruche de Saint Ouen l’Aumône. La Ruche qui dit oui ! est un réseau de communauté d'achat qui met en relation producteurs et consommateurs d'un territoire, au bénéfice de chacun.

Comment ça marche ?

Une ruche se constitue autour d’un responsable - un particulier, une association – qui va organiser un réseau de producteurs et un groupe de consommateurs. La Ruche de Saint-Ouen l'Aumône a été créée il y a 4 ans par Sylvie Ng. Autour de son projet, elle a réussi à fédérer 11 producteurs locaux et près d’une centaine de membres-consommateurs. Ces derniers se retrouvent tous les jeudis au cinéma Utopia Stella pour la distribution hebdomadaire des produits qu’ils ont sélectionnés auparavant sur la plateforme internet dédiée.

La ruche qui dit oui Cergy-Pontoise
C'est jour de distribution à la ruche de saint-Ouen l'Aumône !

Que peut-on y acheter ?

Fruits, légumes, viande, poisson, herbes, pain, bière, fromage...chaque Ruche a sa propre sélection. A la Ruche de Vauréal par exemple, on trouve des volailles d’Auvers-sur-Oise,  du jus de pommes de Nucourt, des fromages de Butry ou de la charcuterie de Silly-Tillard. Tout a été produit - ou transformé – à moins de 50 km, parfois un peu plus loin. Les produits sont labélisés bio ou issus de l'agriculture raisonnée.  Les prix varient d’une ruche à l’autre mais, compte tenu de la qualité des produits, ils sont plutôt raisonnables. Sur 1 € réglé, 79 cents reviennent au producteur, 7.9 au responsable de la Ruche , 7.9 à la plateforme nationale basée à Paris et 5.2 sont versés en TVA à l’Etat.

Quels avantages pour le consommateur ?

Premier avantage de la Ruche pour ses membres : l’accès à des produits de frais de qualité cultivés ou fabriqués à proximité. Deuxième point fort : la liberté. En effet, le membre d’une ruche achète ce qu’il veut quand il le veut, sans aucune obligation. Autre point important : la convivialité. Pour Séverine Joseph-Reinette, responsable de la Ruche de Vauréal, la ruche constitue « un vrai réseau, une belle communauté de quartier ». Parfois, comme à Saint-Ouen l’Aumône, le projet va plus loin et permet de financer des associations.

Comment trouver une Ruche?

Sur le site laruchequiditoui.fr, entrez simplement votre adresse : la ruche la plus proche s'affiche alors. Vous pouvez ensuite contacter son ou sa responsable.

 

Newsletter
Recevez nos dernières actus
directement sur votre
boite mail
Contact