Développement durable publié le 30 octobre 2017

Un centre horticole très écologique

agent du Centre de production végétal de Cergy-Pontoise, Puiseux-Pontoise
Chaque année, le Centre de production végétale de Cergy-Pontoise cultive 130 000 plantes sans presque aucun produit phytosanitaire.

Les agents du Centre de production végétale de l’agglomération sont fiers d’avoir obtenu en 2015 le label Plante Bleue pour l’ensemble de leur travail d’horticulture. Ils garantissent ainsi la culture annuelle de plus de 130 000 végétaux, sans presque aucun produit phytosanitaire, pour embellir nos nombreux parterres et espaces verts, mais aussi fournir huit communes du territoire en plantes annuelles, bisannuelles et vivaces.

citerne souple de récupération des eaux de pluie, Cergy-Pontoise

De nombreux critères sont nécessaires pour obtenir ce label (voir encadré). L'optimisation de l'arrosage en fait partie. Au centre de production horticole de Cergy-Pontoise, des outres géantes de 20 et 100 m3 ont été installées pour récupérer les eaux de pluies issues des 2 000 m2 de toiture des serres des bâtiments. Ces réservoirs servent à leur tour à alimenter en eau les plantations grâce à un ingénieux réseau aérien d’arrosage en goutte-à-goutte, lui-même piloté à distance par ordinateur. Et voilà la consommation d'eau potable limitée.

Quand la coccinelle chasse le puceron

Pour la santé des plantes, mais aussi celle des jardiniers, le Centre de production végétal est également à la pointe puisqu’il ne fait quasiment plus appel aujourd’hui aux produits phytosanitaires (pesticides) qui ont été remplacés principalement par des « insectes soigneurs ». Ces derniers, introduits dans les serres selon la saisonnalité et la maturité des plantes, permettent de résister efficacement aux agressions d’autres insectes ravageurs et aux maladies. Ainsi, des coccinelles peuvent efficacement limiter la prolifération de pucerons…

Des étiquettes comprenant les oeufs d'insectes "soigneurs"

Des bactéries pour digérer les résidus d’engrais

Afin de ne pas surcharger en azote, phosphate et autre potassium les réseaux d’eaux usées, augmenter leur coût de traitement à la station d’épuration intercommunale, voire prendre des risques inutiles de saturation de nos nappes phréatiques, les agents du Centre ont installé sur leur terrain un « phyto-bac ». Il s’agit d’un ingénieux système naturel de dégradation des résidus d’engrais biologiques, utilisés par les jardiniers pour la culture des fleurs, des plantes vivaces et des arbustes. Un bac rempli de terre et de paille, alimenté périodiquement en eau, et coiffé d’un toit transparent faisant office de serre, permet aux bactéries naturelles de se développer et de « digérer » les résidus d’engrais qui y ont été versés ; simple et génial, non ?

Un phyto bac pour éviter de polluer les nappes phréatiques, Cergy-Pontoise

Un label mérité

Au vu de toutes ces pratiques, auxquelles il faudrait ajouter l’usage d’une chaufferie bois pour maintenir à température les serres en hiver, l’utilisation de pots biodégradables pour les fleurs, et encore quelques autres… il était presque naturel que le Centre de production végétale de l’agglomération reçoive le label Plante Bleue. Une manière de répondre avant l’heure au programme « Zéro phyto » de l’agglomération et aux attentes des citoyens pour un cadre de vie plus vert et plus durable.

Qu’est-ce que le label Plante Bleue ?

Le label Plante BleueCréée en 2011, la certification Plante Bleue est le label national de référence des horticulteurs et pépiniéristes français engagés dans une démarche de production respectueuse de l’environnement. Elle a été reconnue en 2012 par le Ministère de l’Agriculture au titre du niveau 2 de la certification environnementale des exploitations agricoles inscrite dans le Grenelle de l’environnement.

Les pépiniéristes et horticulteurs labellisés Plante Bleue – comme le Centre de production végétale de Cergy-Pontoise - sont soumis à des pratiques de production plus respectueuses de l’environnement et ont une obligation de résultats définis par un cahier des charges précis dans les domaines suivants :

  • Optimisation de l’arrosage,
  • Limitation de l’utilisation d’engrais,
  • Réduction, voire suppression, des traitements phytosanitaires,
  • Triage et recyclage des déchets,
  • Réalisation d’économies d’énergie,
  • Respect de la faune et de la flore locales.
  • Le cahier des charges de la certification Plante Bleue comporte également un volet qui met en valeur l’engagement social et sociétal des entreprises : sécurité et santé au travail, gestion des relations humaines…

En savoir plus...

A retenir
Un arrosage à la goutte près

Pour limiter les consommations d'eau, les agents du Centre de production végétal de Cergy-Pontoise ont mis en place un ingénieux réseau d’arrosage en goutte-à-goutte piloté à distance par ordinateur et alimenté par un réservoir de récupération d'eau de pluie. 

à lire également
132 000 plantes made in Cergy-Pontoise
Actualités
Développement durable
Cergy-Pontoise : le « zéro phyto » avant l’heure
Actualités
Développement durable
Newsletter
Recevez nos dernières actus
directement sur votre
boite mail
Contact