Portrait publié le 16 novembre 2017

Baburaj Ramassamy ou la détermination

Baburaj Ramassamy

Interview parue dans le dernier numéro d'Inf'Osny, le magazine municipal de la ville d'Osny

Vous nous parlez de votre parcours ? 
Après mon bac S, j’ai intégré un DUT Génie Électrique et Informatique Industrielle, puis l’ENSEA à Cergy en parcours d’apprentissage avec l’entreprise Schneider Electric (ndlr : major de promotion). Après avoir obtenu mon diplôme d’ingénieur, j’ai visé l’ESSEC pour un master de management en lien avec mon projet professionnel.

Quel est-il ?
Je souhaite créer une entreprise sociale visant à proposer des solutions d’accès à l’énergie à des populations défavorisées dans des pays en voie de développement, l’Inde par exemple.

Vous gardez des liens avec votre pays d’origine ?
Bien sûr ! J’y ai beaucoup de membres de ma famille, des amis d’enfance. J’y suis retourné il y a trois ans la dernière fois, j’ai la sensation d’y être chez moi. Même si j’ai autant d’attachement pour la France maintenant.

Un autre prix dans votre escarcelle ?
J’ai été lauréat du concours Talents Numériques 2015, organisé par la société Huawei, qui a récompensé 10 ingénieurs français sur leur vision de la ville du futur. À la clé, deux semaines en Chine : la 1re à l’université de Pékin parmi les étudiants, la 2nde, sur le campus Huawei. Cela m’a permis d’appréhender le monde du travail chinois. Passionnant !

Votre double culture est un atout ?
Quand je suis en entretien et que j’évoque ma capacité d’adaptation, le recruteur en prend toute la dimension quand je lui raconte que je suis arrivé à 10 ans en France, que j’ai dû commencer une nouvelle vie, aller vers les autres. Cela aiguise l’ouverture d’esprit, l’ouverture aux autres.

Le Prix de l’Égalité des Chances va vous permettre… ?
…de financer un séjour de 3 mois à Singapour sur le campus de l’ESSEC au cours de l’été 2018 pour découvrir le business et le marché asiatique.

L’égalité des chances, un sujet qui vous tient à cœur ?
Je suis membre de l’association Une grande école pourquoi pas moi ? qui aide des collégiens et lycéens de milieu populaire à se projeter dans des études supérieures et filières d’excellence. Souvent, ils se mettent des barrières : « Ce n’est pas pour nous », « Nos parents n’ont pas les moyens »… Je leur montre qu’on peut y arriver, à force d’ambition et de motivation !

D’où tenez-vous cette détermination ?
De mes parents, ce sont les deux piliers de mon parcours jusqu’à maintenant et pour très longtemps j’espère ! Ils nous ont toujours encouragés, mon grand-frère et moi, à aller plus loin. Jamais ils ne nous ont imposé d’arrêter nos études. C’est grâce à eux si j’en suis là aujourd’hui, je leur en suis très reconnaissant.

Newsletter
Recevez nos dernières actus
directement sur votre
boite mail
Contact