Développement durable publié le 10 mai 2018

Le tri, facile et utile !

Une enfant jette une brique de lait dans la poubelle de tri

Des bacs de tri contrôlés

Depuis le début de l’année, les agents de la collecte des déchets ont pour mission de contrôler visuellement le contenu des bacs ou sacs jaunes. Ils s’assurent ainsi que vos poubelles contiennent bien des objets recyclables. Et si ce n’est pas le cas, le bac ou le sac est alors refusé et scotché ; mais rassurez-vous, les éco-ambassadeurs de l’agglo vous précisent alors la nature des erreurs de tri commises.

Donner une deuxième chance à votre bac de tri

Si votre bac est refusé à la collecte, vous pouvez retrier vos déchets selon les consignes en vigueur dans le Mémo Tri. Vous pourrez alors présenter votre bac à la prochaine collecte des emballages et papiers. Sinon, conservez le scotch sur votre bac et présentez-le à la collecte des ordures ménagères, il sera ainsi vidé et prêt pour la prochaine collecte de tri !

Une sensibilisation bien accueillie

À Vauréal, où le dispositif « bac mal trié / bac non collecté » a débuté, environ 50 à 60 bacs ont été refusés à chaque tournée de collecte. Après plusieurs semaines et l’action régulière des éco-ambassadeurs qui insistent sur une meilleure qualité du tri, une sensibilisation en direct avec les habitants et un travail partagé avec les ripeurs, des améliorations sont constatées.

Un bac de tri refusé à la collecte

Un bac de tri refusé à la collecte - © CACP

L’importance de bien trier

Environ 25% à 30% de tout ce qui est collecté en bac et sac jaune à Cergy-Pontoise est refusé sur la chaîne de tri et fini incinéré au lieu d’être recyclé. Les papiers, cartons, emballages, flacons plastiques… peuvent être souillés par des erreurs de tri et ils ne sont alors plus recyclables. Pourtant, bien trier permet de valoriser et de réutiliser ce qui est jeté, c’est une économie de matière première qui permet de limiter notre impact sur l’environnement.

Trop de sacs d’ordures ménagères mélangés au tri

Les refus les plus courants concernent la présence de sacs d’ordures ménagères dans les bacs de tri (couvercle jaune). Il est impossible de savoir s'ils contiennent réellement des ordures ménagères ou des emballages/papiers puisque le sac est opaque. Et, même s'il était transparent, le sac en plastique n'est pas valorisable et sera refusé sur la chaîne de tri. Il est donc important de jeter vos objets triés, en vrac, directement dans le bac. Pour vous faciliter la tâche, vous pouvez quand même utiliser un sac de pré-collecte – par exemple, un sac cabas ou un sac de courses – pour trier vos déchets au fur et à mesure avant de les jeter dans votre bac.

Un tri pour chaque déchet

Parmi les autres refus souvent constatés, on retrouve aussi les produits toxiques, le verre (voir encadré), les vêtements et aussi les encombrants ! Ces déchets font l’objet de filières de traitement différentes de celle des emballages et cartons ; ils sont donc collectés différemment : en déchèteries, en points d’apport volontaire, en bornes textile…

Bien trier le verre

Si vous jetez le verre d’emballage avec les ordures ménagères, il est incinéré et brûle difficilement ; il est pourtant recyclable à l’infini ! Il est donc préférable que le verre soit trié, recyclé, nettoyé et broyé. Alors gardez vos bouteilles, pots, bocaux et flacons en verre pour les conteneurs à verre, pas pour vos bacs de tri ou d’ordures ménagères.

Retrouvez le point d’apport volontaire pour le verre le plus proche de chez vous sur la carte interactive.

Pour toute question, contactez le service Déchets de l’agglomération

Newsletter
Recevez nos dernières actus
directement sur votre
boite mail
Contact