Culture, sport et loisirs publié le 19 septembre 2018

Les Spartiates, vibrer jusqu’en N1 !

Lors du dernier match gagnant des Spartiates contre Tremblay à domicile, Bosko Jovovic prêt à shooter...

Embauché par Amara Sy, président du Cergy-Pontoise Basket Ball (CPBB), le nouveau coach des Spartiates, Steed Tchicamboud, n’a pas chômé depuis son arrivée au club en juin dernier pour apporter du sang neuf à l’équipe première. Tout d’abord, il a choisi de garder 4 valeurs sûres de la dernière saison : Grégory Filet, Modibo Niakaté, Raphaël Wilson, Bosko Jovovic. Ensuite, après avoir vu en juin dernier l’équipe U20 du club remporter la finale d’Ile De France, Steed décide de faire monter en Seniors  plusieurs jeunes champions pour intégrer le groupe pro N2. Citons Enzo Clouvel-Urie, Abimael Baro et Peter Nsungu.

Ensuite, 5 nouvelles recrues complètent le tableau. Tchicamboud a d’abord fait appel à deux joueurs à « gros potentiel » issus du centre de formation de Nancy : Seidou N’Joya (Pro A/Pro B – N1) et Guy-Marc Michel ayant évolué en ProB. Puis à Kiady Razanamahenina, joueur issu du club de Troyes, et troisième meilleur marqueur de France en N3. Sans oublier Mounir Boudrouz, ex-joueur de Trappes, évoluant en N2/N3 et Pierrick Moukenga, ex-joueur de l’équipe de Tours récemment montée en N1. 

 

CPBB, basket, les spartiates, cergy-pontoise, maradas, pontoise

La nouvelle équipe des Spartiates, avec de gauche à droite : Mounir BOUDROUZ, Peter NSUNGU, Grégory FILET, Enzo CLOUVEL-URIE, Bosko JOVOVIC, Steed TCHICAMBOUD (coach), Guy-Marc MICHEL, Kiady RAZANAMAHENINA, Pierrick MOUKENGA, Seidou N'JOYA, Abimaël BARO-FRANCOIS, Modibo NIAKATE, Raphaël WILSON.

L'engouement du public

Mais au-delà des recrutements, Steed Tchicamboud sait que la saison se jouera aussi avec le public. « Je l’ai dit à chaque joueur recruté : ici à Cergy, il y a un engouement derrière cette équipe comme on n’en trouve pas ailleurs en Île-de-France. Il faudra que les gens sentent qu’on veut y arriver. Comme on a besoin du public pour atteindre nos objectifs, il faudra lui proposer du beau basket ». Au vu des premiers résultats, il semblerait que le nouvel entraîneur ait fait le bon choix ! Jusque-là, la grosse préparation physique des joueurs en juillet, l’analyse fine avant match des vidéos des équipes adverses et les encouragements des supporters ont fait la différence. Souhaitons-leur bonne chance !

Une formation au top niveau !

Le CPBB est un des clubs labellisés et soutenus financièrement par la Communauté d’agglomération de Cergy-Pontoise. Il bénéficie par ailleurs des installations exceptionnelles du complexe sportif des Maradas à Pontoise, et depuis la rentrée, d’une salle de musculation entièrement rénovée. Sa nouvelle équipe de direction peut aujourd’hui afficher sa satisfaction et ses ambitions.

CPBB, basket, les spartiates, cergy-pontoise, maradas, pontoise

Du 4 et 16 Juillet dernier, aux Maradas, "L’Amiral Camp", stage de formation destiné aux jeunes âgés de 10 à 18 ans et parrainé par Amara Sy.

600 licenciés

Sur les 39 équipes du CPBB, tous niveaux confondus, 5 sont confiées à l’un des formateurs les plus réputés de France, Mostapha El Hafidi, ex-joueur de Trappes, et appelé l’an dernier par Amara Sy à rejoindre le staff du club. C’est une des clefs de mise en confiance des apprentis joueurs ; être encadrés par des joueurs ou ex-joueurs de haut niveau. Et il ne faut pas moins de 18 coachs aujourd’hui, dont 6 joueurs de l’équipe Seniors masculine, pour encadrer et faire progresser les 600 licenciés du club dans 8 gymnases répartis sur trois villes de l’Agglomération. « Tous les coachs ont une même charte de travail avec des objectifs trimestriels communs par niveau concernant les techniques individuelles à acquérir et l’apprentissage du jeu collectif » explique  Adeline Gelys, responsable administrative et commerciale du club. Cela donne une grande cohérence à la formation des jeunes joueurs et permet de repérer les individualités qui prendront demain le relais des Spartiates…

Une école de vie !

Adeline Gelys n’hésite pas à dire que le CPBB a pour vocation aussi de « construire des individus prêts à affronter la vie ! » et que « chaque joueur formé ici apprend d’abord et avant tout à avoir confiance en lui-même… ». Il est vrai que tout est fait pour accueillir dans de très bonnes conditions matérielles et d’encadrement les jeunes en formation – filles et garçons – dès l'âge de 3 ans. Le club propose même un créneau en "sport adapté" en faveur de jeunes de 12 à 17 ans atteints de troubles autistiques et a déjà mis en place la section sportive du collège des Touleuses de Cergy.

basket, CPBB, maradas, spartiates, cergy-pontoise

Parquet neuf, régie son, vidéo, tableau d'affichage, écran full HD..: la halle des sports du complexe des Maradas est maintenant taillée pour les grands événements... 

Un rôle social

Et le rôle social du club ne s’arrête pas là, puisque dans ses cartons 2018-2019, il souhaiterait proposer à ses joueurs en herbe des temps encadrés d’aide aux devoirs de 16h30 à 17h30, afin d’optimiser leur journée entre la sortie d’école et l’entraînement. Enfin, pour asseoir son statut officiel de pôle de perfectionnement, le CPBB espère devenir prochainement un Centre de formation agréé, et a fait une demande d’homologation pour être École d’arbitrage de niveaux 1 et 2. Tiré par la locomotive gagnante des Spartiates, le club est, comme l’on peut le voir, dans une dynamique de croissance. Vivement la montée en N1 !

Newsletter
Recevez nos dernières actus
directement sur votre
boite mail
Contact