Développement durable publié le 14 juin 2016

Déchets verts : l’or noir de nos jardins

Brouette chargée de déchets verts dans un jardin
Avec les fortes précipitations de ces dernières semaines, les volumes de déchets verts de nos jardins augmentent considérablement.
Le poids moyen de déchets verts et fermentescibles produits en 2015 par chaque Cergypontain était de 53 kilos (collectes en porte à porte et apports en déchèteries). Notre printemps très pluvieux ne va sans doute pas améliorer les choses en 2016. Une invitation supplémentaire à développer chez soi la pratique du compostage qui permet de réduire nos volumes de biodéchets et de les valoriser en apports utiles aux plantations de notre propre jardin.


Vous avez dit compostage ?

La technique du compostage permet, grâce au travail de micro-organismes (bactéries, champignons,…) de lombrics et d’insectes, de transformer les déchets verts - mais aussi une bonne partie de ceux de cuisine - en un humus naturel bienfaisant pour le jardin : le compost.  L'opération peut se faire en tas à même le sol dans un endroit isolé - pensez aux voisins ! - ou dans un composteur. Il s'agit d'un bac en bois, métal ou plastique, dans lequel les déchets organiques vont progressivement se transformer en compost. Vous souhaitez vous équiper d’un composteur ? Dès le 1er juillet, faites-vous connaître auprès du Centre d’appel déchets de l’agglomération en appelant le 01 34 41 90 00 ou via le formulaire à remplir en ligne à la rubrique déchets du site internet www.cergypontoise.fr.


Suivez le guide

La Communauté d’agglomération de Cergy-Pontoise propose un guide du compostage très complet que vous pouvez télécharger facilement sur son site. Il contient des informations pratiques et claires sur l’art du compostage, mais aussi de bons conseils pour utiliser le « terreau » obtenu au bout de 8 à 10 mois. Par exemple, utilisé en paillage, le compost, issu des feuilles mortes, tontes de pelouse et  tailles broyées, se transforme en une fine couche nourricière et protectrice des plantes et du sol de votre jardin. Une solution gratuite, qui, de surcroît, limite le développement des mauvaises herbes et évite le recours à des produits de traitement chimiques.

Pour en savoir plus sur le compostage et de manière générale  les bonnes pratiques de jardinage respectueuses de notre environnement, vous pouvez aussi consulter la page « Jardiner autrement » du site Internet de l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie)

Enfin, si vous vous sentez concerné par la réduction des déchets, rejoignez le groupe Facebook "Je réduis mes déchets à Cergy-Pontoise"

 

Et lorsque nous avons trop de déchets verts ?

Transformation industrielle des déchets verts en compost au Centre intercommunal de traitement des déchets de Cergy-PontoiseLorsque nos déchets verts et fermentescibles dépassent la capacité de nos solutions de compostage à domicile, nous devons les porter en déchèterie ou les mettre dans des sacs en papiers spéciaux afin d’être collectés par les services déchets de nos communes ou de l’agglomération. En 2015, ce sont 12 284 tonnes de biodéchets, soit le poids d’environ 215 cachalots, qui ont été ainsi collectées à l’échelle du territoire. Ces déchets font l’objet d’un processus de compostage industriel au Centre de traitement et de valorisation des déchets de Saint-Ouen l’Aumône avant d’être valorisés en « engrais naturel » utilisé par les agriculteurs, les entreprises de gestion d’espaces verts, les horticulteurs, les services des espaces verts de l’agglomération et des 13 communes de Cergy-Pontoise.

Newsletter
Recevez nos dernières actus
directement sur votre
boite mail
En soumettant ce formulaire j'accepte que les informations saisies soient utilisées pour permettre de répondre à ma demande ou de m'informer
Contact

En soumettant ce formulaire j'accepte que les informations saisies soient utilisées pour permettre de répondre à ma demande ou de m'informer