Économie publié le 7 juin 2018

Menestia, la mode 2 en 1

Allison Machefer, créatrice de l'entreprise Menestia
Allison Machefer a repensé le sac à main et s'est lancée dans l'aventure de la création d'entreprise.

Entre la brouette à déversement latéral et le moteur à explosion aux cylindres incurvés, le produit très mode d’Allison Machefer fait partie des quelques inventions distinguées par une médaille d’or au concours Lépine 2018. La jeune femme de 25 ans, qui n’a rien d’un « Géo Trouvetout », revient sur la genèse de son concept. « J’ai un BTS d’assistante manager. J’exerçais cette mission au sein d’une petite entreprise à Paris, sans cantine bien sûr. J’en ai d’abord eu assez du Mac Do et des kilos en trop. Et j’ai été ensuite lassée de traîner dans les transports aux heures de pointe et mon sac à main et le vilain sac de course fluo contenant le repas du midi. Comme je n’ai jamais trouvé à acheter un sac contenant déjeuner plus effets personnel, j’ai décidé de le créer ».

Keep Cold et Keep Shoes

Car c’est cela le produit d’Allison et de sa société Menestia : un sac mode et pas énorme qui se sépare en deux. La partie basse est isotherme avec une tenue au froid ou au chaud de quatre heures. La partie haute est un contenant classique de sac à main. Une fois les deux parties réunies, on jurerait que le « Keep Cold » est fait d’une seule pièce. Ce sac a été rejoint par « Keep Shoes », déclinant ce principe du 2 en 1 avec cette fois un compartiment à chaussures. L’air de rien, on peut avoir baskets aux pieds et escarpins dans le sac, puis inversement, à condition que les talons se limitent à 10 cm.

sac Keep Cold

Création de Menestia

Courant 2016, pour valider son idée, la jeune femme administre elle-même un questionnaire terrain qui lui confirme que 77% des personnes qui apportent leur déjeuner au travail cherchent une solution de contenant. « Mais salariée, en CDI, j’avais peur de me lancer. C’est à ce moment que j’ai subi un licenciement économique. Il fut déclencheur… » Pendant un an, Allison Machefer cherche et mobilise designer industriel, styliste, fabricant jusqu’à l’obtention d’un prototype qui lui convienne. Puis à l’automne 2017 elle recueille des fonds suite à un financement participatif – plus de 6000 € réunis pour un objectif de 5000 - et un prêt bancaire. Elle bénéficie de l’accompagnement local pour créateurs d’entreprise et intègre à ce moment l’incubateur d’entreprise Neuvitec à Neuville.

Son site de E-commerce en place, l’objectif 2018 de Menestia est de gagner en notoriété. Allison lance dès janvier une campagne de publicité et se lance dans l’aventure du concours Lépine. « Je visais bien sûr dans ce concours international de la visibilité pour mon sac. Cela m’a permis de trouver des boutiques prêtes à le distribuer ».

Nouveau sac en projet

Aujourd’hui la société Menestia est en passe de quitter la partie incubateur de Neuvitec pour intégrer sa pépinière, ce qui signifie des locaux plus spacieux et adaptés à la logistique de ses produits. Allison Machefer recherche des investisseurs et poursuit son objectif de développement de sa notoriété en se rapprochant de bloggeuses mode. Elle prépare également le prochain modèle de sac, 100% Made in France.

Elle confie enfin poursuivre, au travers de son entreprise, un projet engagé. «  Avant même d’avoir voulu créer mon sac, je voulais donner du sens à mon travail, faire quelque chose pour aider les gens. C’est pourquoi je voudrais faire de ma société une entreprise d’insertion et embaucher des femmes en situation de précarité ». Car si Allison a baptisé sa société « Menestia », c’est en référence à « menestier » de l'ancien français qu’elle traduit par « celui ou celle qui rend service ».

Newsletter
Recevez nos dernières actus
directement sur votre
boite mail
Contact