Aménagement publié le 25 avril 2018

À Menucourt, l'écoquartier s’agrandit

Vue des nouveaux bâtiments de l'écoquartier de la Pièce d'Alçon à Menucourt
Les nouveaux bâtiments basse consommation allient tuiles de bois, toits végétalisés et couleurs vives.

Située aux portes du Vexin, entre village et campagne, la zone d’aménagement concerté (ou ZAC) de la Pièce d’Alçon de Menucourt a été étudiée pour combiner logements individuels et collectifs, en accession, en location ou bien sociaux. Preuve en est : après la construction de 89 logements (maisons individuelles et petits immeubles) en accession à la propriété en 2016, 70 logements locatifs sociaux viennent de sortir de terre.

Un ensemble cohérent

Les nouveaux locataires résidéront en habitat collectif, intermédiaire ou individuel. Si la plupart des logements est en cours d’attribution par l’office public HLM Val d’Oise Habitat, 3 appartements adaptés ont été confiés à l’association Cap’Devant, en vue d’accueillir des personnes à mobilité réduite. Un jardin partagé a été imaginé afin de favoriser le lien social entre résidents. L’architecte Michel Guthmann et son équipe ont veillé à la cohérence architecturale de la ZAC dans son ensemble, ainsi qu'à son intégration dans le paysage. Les bâtiments et les matériaux de construction, où le bois est omniprésent, ont ainsi été harmonisés.

Bâtiments recouverts de tuiles en bois.
Logements intermédiaires recouverts de tuiles de bois de la résidence Val d'Oise Habitat. © CACP

Des constructions durables

La volonté de réaliser un éco-quartier se traduit par la construction de bâtiments basse consommation (BBC) et d'immeubles passifs, c'est-à-dire capables de produire eux-mêmes l'énergie consommée par les habitants. Une attention particulière est portée au traitement des eaux pluviales, avec la mise en place d'un système de récupération exemplaire. En concevant les nouveaux bâtiments, les architectes de l’agence AGMP-Paris ont particulièrement travaillé sur les volumétries, les matériaux de construction et les systèmes d’économie d’énergie. Ce n'est donc pas un hasard, que cette opération soit certifiée «Très haute performance énergétique » (BBC Effinergie et CERQUAL Habitat&Environnement) !


Panorama de l'écoquartier. Au 1er plan, les bâtiments en accession livrés en 2016. © CACP

Alors que la première phase de l'opération s'achève avec la livraison de ces 70 logements, le deuxième volet, lui, a déjà commencé. Il comprend la construction de 140 logements en accession par le groupe immobilier Promogim. À terme, le quartier, dont la réalisation a été confiée à Cergy-Pontoise Aménagement par la Communauté d’agglomération et la Ville de Menucourt, s'étendra sur 30 000 m2 et comptera environ 350 maisons et appartements.

Newsletter
Recevez nos dernières actus
directement sur votre
boite mail
Contact