Service public publié le 3 août 2016

Les services publics de votre quotidien

De nombreux services publics utiles aux Cergypontains sont gérés au quotidien par l'Agglomération.

Dans le cadre de ses compétences, la Communauté d’agglomération de Cergy-Pontoise gère les services publics indispensables à notre confort de vie quotidienne, dont une partie par Délégation de service public auprès d’entreprises spécialisées (voir encadré) : production et distribution d’eau potable, traitement des eaux usées, valorisation et traitement des déchets, éclairage public et chauffage urbain.
La politique de l’agglomération en matière d’écologie urbaine vise à apporter ces services à tous les cergypontains, pour un coût maîtrisé, tout en préservant l’environnement. Les rapports annuels 2015 sur le prix et la qualité de plusieurs de ces services publics ont été présentés lors du Conseil communautaire du 5 juillet 2016. Rappelons ici quelques faits marquants de l’année 2015 :

Traitement des déchets

Deux événements majeurs sont venus ponctuer l’année 2015. Suite à l’incendie de 2014, la reconstruction et la modernisation du Centre de tri des déchets en collecte sélective (emballages et papiers) situé à Saint-Ouen l’Aumône. Le Centre de tri rénové, mis en service début 2016, permet dorénavant le traitement de 6,5 tonnes de déchets à l’heure contre 3,2 tonnes avant l’incendie et une augmentation de la qualité du tri automatisé pour permettre le traitement de déchets auparavant non récupérables, comme les petits emballages en métal et d'autres objets en plastique rigide. La construction de la nouvelle déchèterie des Linandes, inaugurée en février dernier. Dans le cadre du Programme local de prévention des déchets, cette déchèterie intègre un nouvel espace de réemploi pour permettre aux Cergypontains de donner – plutôt que jeter – les objets dont ils veulent se séparer mais encore en bon état.

Eclairage public 

Un vaste chantier de rénovation de tout le réseau d’éclairage public de Cergy-Pontoise a été lancé en février 2014, dans le cadre d’un Partenariat public/privé signé pour 18 ans entre la Communauté d’agglomération et le groupement d'entreprises « Cylumine ». Le réseau initial mis en œuvre dans les années 70 à la création de la ville nouvelle avait besoin d’un vrai lifting et les travaux effectués devront permettre de retrouver un service d'éclairage plus sûr, plus performant et plus respectueux de l'environnement. Au total, 21 200 points lumineux doivent être reconstruits et près de 565 kilomètres de réseau haute et basse tension seront rénovés. Fin 2015, 5 000 points lumineux ont déjà été rénovés, ainsi que 161 km de réseau, ce qui a permis notamment de baisser la moyenne des taux de pannes (1) entre 2014 et 2015 de 4,38 à 2,22 %. Par ailleurs, dans le cadre du nouveau Schéma directeur d’aménagement lumière, les premiers sites d’intérêt remarquable de notre paysage urbain – sur 34 programmés d’ici fin 2018 - ont fait l’objet d’une mise en lumière en 2015 : La Maison Bernardin de Saint-Pierre et l’église Saint Pie X d’Eragny, et la mairie de Menucourt.

Chauffage urbain

Cergy-Pontoise a cette particularité de posséder un réseau de chauffage urbain qui fournit chauffage et eau chaude à plus de 80 000 habitants, essentiellement en logements collectifs, répartis sur les communes de Cergy, Eragny, Saint-Ouen l’Aumône et Pontoise. Ce réseau a l’avantage d’offrir aux habitants connectés environ 12% d’économies par rapport à un chauffage collectif classique au gaz. Pour répondre aux nouvelles normes en matière d’émission de polluants atmosphériques applicables en janvier 2016, l’agglomération a déterminé en 2015 les évolutions nécessaires de son parc de chaufferies pour obtenir un « bon mix » énergétique. Par rapport aux émissions totales autorisées jusqu'alors, des réductions substantielles, jusqu’à 65 %, pourront ainsi être obtenues à partir de 2016 sur les émissions de polluants atmosphériques et de 25 % sur les gaz à effet de serre.

Eau potable et assainissement 

Trois éléments ont marqué l’année 2015 dans le secteur distribution d’eau potable et assainissement de l’agglomération. Le 15 octobre 2015 a été inauguré le parcours de visite de la station d’épuration de Cergy-Neuville, ouvert régulièrement depuis aux établissements scolaires du territoire ; une manière efficace de sensibiliser les jeunes publics à la protection de l’environnement. Rappelons que depuis sa mise aux normes européennes sur la période 2009-2012, la station d’épuration a sensiblement amélioré le niveau de traitement des eaux usées de l’agglomération, ce qui lui permet de rejeter dans l’Oise des masses d’eau qui répondent parfaitement – après traitement – au bon état écologique exigé par la législation en vigueur. Fin 2015 également, ont été démolis les deux anciens châteaux d’eau d’Eragny-sur-Oise et Osny pour le plus grand bonheur de notre paysage urbain. Le château d'eau d'Eragny n'était en effet plus en service depuis 30 ans, et celui d'Osny était devenu inutile depuis la construction en 2013 du réservoir de l’Oseraie d’une capacité de 5 000 m3, soit plus de quatorze fois supérieure à celle de son prédécesseur.

Parkings

L’année 2015 a été ponctuée par la réalisation de travaux dans plusieurs parcs publics visant à l’amélioration de l’accueil des personnes à mobilité réduite. Par ailleurs, toujours pour un meilleur confort des usagers, et conformément à la loi Hamon sur la consommation du 18 mars 2014, une tarification au ¼ d’heure a été mise en œuvre dès juillet 2015 sur l’ensemble des parcs de stationnement gérés par le délégataire Indigo Infra Cergy-Pontoise. Enfin, un système d’information en temps réel des usagers sur le trafic ferroviaire a été installé la même année dans le parc Nautilus aux Hauts-de-Cergy.

(1) Le taux de panne est le ratio de fonctionnement des points lumineux (nombre de points lumineux en panne / nombre de points lumineux total)

Pour s'y retrouver
Mieux connaître les entreprises délégataires de service public

Quelles sont en 2016 les entreprises délégataires du service public pour le compte de l’agglomération de Cergy-Pontoise sur ces secteurs ?

. CYEL (filiale de Dalkia), assure la fourniture de chaleur et l’entretien du réseau de chauffage urbain de Cergy-Pontoise. Environ 33 000 logements desservis pour une vente annuelle de 318,8 GWh. (Chiffres 2015)
En savoir plus.
Télécharger le rapport annuel 2015 sur le service public du chauffage urbain
 
. CGECP (filiale de Veolia), gère le traitement et la valorisation des déchets des ménages et assimilés pour l’agglomération de Cergy-Pontoise, y compris la gestion de 5 déchèteries et 350 conteneurs de récupération du verre, répartis sur tout le territoire. 107 139 tonnes de déchets ont ainsi été traitées en 2015. A Cergy-Pontoise, 326 kg d’OMA sont produites par habitant et par an (OMA = Ordures ménagères, emballages et papiers, verre et déchets verts)
En savoir plus.
Télécharger le rapport annuel 2015 sur le service public de traitement des déchets
 
. Cylumine (groupement d’entreprises Vinci Energies et SPIE), prend en charge la gestion et la rénovation de l’ensemble du réseau d’éclairage public de l’agglomération entre 2013 et 2031, soit l'exploitation de près de 29 000 points lumineux. Le réseau d’éclairage public de Cergy-Pontoise fait plus de 750 km de long ! (Chiffre 2015)
En savoir plus.
Télécharger le rapport annuel 2015 sur le service public de l’éclairage public
 
. Indigo Infra Cergy-Pontoise (filiale du groupe Vinci Park devenu groupe Indigo en novembre 2015) gère, pour le compte de l’agglomération de Cergy-Pontoise, l’ensemble des parcs de stationnement d’intérêt communautaire, soit 22 parkings en tout, répartis sur le territoire pour un total de 5 425 places. Le délégataire gère également 114 places de stationnement sécurisées pour vélos réparties dans 3 consignes « Véligo ».
En savoir plus.
Télécharger le rapport annuel 2015 sur le service public du stationnement
 
. CYO (filiale de Veolia Eau), assure la production et la distribution d’eau potable pour l'ensemble des habitants de l'agglomération. A cette fin, l'entreprise CYO est en charge de l’exploitation du réseau d'eau potable et de ses installations sur tout le territoire. Plus de 37 500 abonnés et 12,4 millions de m3 d’eau distribués par an.
En savoir plus

. CYA (filiale de Veolia Eau), assure quant à elle le traitement des eaux usées des 13 communes de l'agglomération, soit environ 12,4 millions de m3 d’eau usée par an qui sont épurés avant d'être rejetés dans l'Oise.
Le rapport annuel 2015 sur le service public de l’eau et de l'assainissement sera disponible fin octobre 2016.
 

Newsletter
Recevez nos dernières actus
directement sur votre
boite mail
En soumettant ce formulaire j'accepte que les informations saisies soient utilisées pour permettre de répondre à ma demande ou de m'informer
Contact

En soumettant ce formulaire j'accepte que les informations saisies soient utilisées pour permettre de répondre à ma demande ou de m'informer