Culture, sport et loisirs publié le 4 juillet 2018

Secrets d’histoire en escale à Maubuisson

La prochaine émission de Stephane Bern, Secrets d'histoire, sera diffusée jeudi 5 juillet à 20h55 sur France 2

En mai dernier, Stéphane Bern était en tournage à Saint-Ouen-l’Aumône pour un Secrets d'histoire dédié à Blanche de Castille. L’émission a été tournée dans les différentes abbayes édifiées par la reine au Moyen Âge, Notre-Dame du Lys, Royaumont, Maubuisson…

Une femme de caractère

Blanche de Castille, dont nous avons tous appris le nom à l'école primaire, était une femme à la personnalité hors du commun qui dominera le XIIIe siècle par son caractère et son courage. C’est seule, après la mort de son mari, le roi Louis VIII, qu’elle fait face aux famines, révoltes et trahisons qui se succèdent dans une époque violente et imprévisible. A la mort de Louis VIII, son fils Louis IX n’a que douze ans et il est trop jeune pour gouverner seul. Elle le mènera pourtant jusqu’au trône contre vents et marées et gouvernera avec lui jusqu’à sa majorité, étouffant les révoltes et les attaques dont ils seront la cible.

L’histoire l’Abbaye de Maubuisson*

Sa foi religieuse, dont témoignent les abbayes qu'elle va faire édifier, sera sans doute une alliée précieuse... En 1236, Blanche de Castille achète deux fiefs le long du ru de Liesse pour y élever une abbaye de femmes. L’église abbatiale est consacrée en 1244 en présence de son fils, Louis IX, qui deviendra Saint-Louis. Ancien monastère, résidence princière et nécropole royale, « Notre-Dame-la-Royale » entre en décadence dans le deuxième quart du XVIIIe siècle. Après le désaveu de Louis XVI, c’est la Révolution qui met un terme définitif à l’histoire religieuse du site.

Transformé en hôpital militaire en 1793, le domaine est ensuite exploité en carrière de pierres, filature et ferme. En 1928, une œuvre de protection de l’Enfance s’installe dans l’ancien logis des hôtes, demeuré propriété privée.

Un ensemble de bâtiments a survécu aux aléas du temps. Ils seront classés « Monuments historiques » en 1947 et le parc est inscrit sur la liste de l'inventaire supplémentaire des monuments historiques. Après une campagne de fouilles menée par le service départemental d’archéologie (SDAVO) et de restauration qui durera 10 ans, le site rouvrira ses portes au public en 1987.

*Sources : Site du département du Val d’Oise – Wikipédia

Les bandes annonces de l'émission

  • Cliquez sur l'image 

à lire également
Du buisson maudit à l’abbaye de Maubuisson
Notre histoire
Saint-Ouen-l'Aumône
Newsletter
Recevez nos dernières actus
directement sur votre
boite mail
Contact