Portrait publié le 10 novembre 2016

Anna-Gaëlle Lamy, l’ère du F.M.R.

Anna-Gaëlle Lamy
Anna-Gaëlle Lamy, artiste éco-créative.
« J’ai fait beaucoup de surcyclage avant même de connaître le mot » avoue Anna-Gaëlle Lamy, créatrice de F.M.R. Récup’Design. Le surcyclage, traduction du terme anglo-saxon « upcycling » révélé dans les années 2000, c’est du recyclage mais « en mieux » car le nouvel objet acquiert une valeur, qui peut être affective, supérieure à l’ancienne. Ce concept est maintenant au cœur de l’activité de la jeune femme, par le biais de F.M.R. Recup’design, l’association qu’elle a créée à Pontoise mi-2015.

Des possibilités de création infinies
Le but de F.M.R. ? Proposer des ateliers écos-créatifs où l’on part de matériaux du quotidien récupérés – textiles, objets sans usage, cartons, bouts de bois – pour les détourner et les revaloriser. Et, pourquoi pas, avec une ambition de qualité et de créativité. « Il faut que, même faits à la maison, les objets soient beaux, qualitatifs comme des choses neuves, et qu’ils durent longtemps ». Professionnelle du design, Anna-Gaëlle Lamy appuie tous ses ateliers sur des tutoriels, impressionnants de précision et de pédagogie. Ils décomposent par exemple la réalisation de « Léon Lhérisson » en pommes de pin et chûtes de tissu, des têtes animalières en 3D à partir d’emballages cartonnette ou d’un « mobile Himmeli » en paille et ficelle. Les possibilités de créations semblent presque infinies. Pour le tissu de jean, par exemple, la jeune femme a déjà conçu pas moins de 5 ateliers – et tutos – différents qui permettent de créer vide-poches ou sets de table.

Les ateliers F.M.R. ont déjà essaimé auprès des élèves Pontoisiens lors des Temps d’activité périscolaires (TAP) et seront bientôt ouverts dans des Maisons de quartier. F.M.R. propose également des ateliers à la carte en direction des particuliers pour rendre créatifs des événements comme les anniversaires ou les enterrements de vie de jeune fille.

Une démarche éco-créative
Avant de s’engager dans l’aventure du recyclage artistique, Anna-Gaëlle Lamy était styliste. Elle a d’abord effectué cinq ans d’études en stylisme et graphisme. « Sans grands moyens pour acheter les accessoires et la mercerie, j’y ai appris à me débrouiller en récupérant ». Ces années ont été suivies de deux expériences successives dans des groupes de prêt à porter. C'est là, dans ses fonctions de styliste-accessoires, qu'Anna-Gaëlle a pris conscience des gâchis de matériaux et de la surconsommation industrielle. Elle décide alors qu’ils ne feront plus partie de son univers et s’engage dans une démarche d’artiste éco-créative.

Aujourd’hui, à 30 ans, elle a la tête pleine de projets pour le développement de son association et poursuit parallèlement une production artistique personnelle. Elle conclut : « Si on pouvait, avant de mettre quoi que ce soit à la poubelle, tourner et retourner l'objet dans tous les sens en se posant la question "que faire avec ?" on pourrait facilement réduire les tonnes de déchets que l'on produit ».
 
Pour contacter les ateliers F.M.R, envoyez un mail à l'adresse contact@fmr-recupdesign.fr 
à lire également
A Cergy-Pontoise, donnez une seconde vie à vos objets !
Actualités
Développement durable
Newsletter
Recevez nos dernières actus
directement sur votre
boite mail
En soumettant ce formulaire j'accepte que les informations saisies soient utilisées pour permettre de répondre à ma demande ou de m'informer
Contact

En soumettant ce formulaire j'accepte que les informations saisies soient utilisées pour permettre de répondre à ma demande ou de m'informer