Cergy-Pontoise à la pointe de l'innovation en cosmétique


 
laser
Le pictogramme l'indique : attention laser ! Mercredi 21 septembre ouvrait officiellement COSMETOMICS, une plateforme scientifique très pointue, fruit de la collaboration entre les laboratoires de recherche de l'Université de Cergy-Pontoise et la filière cosmétique. Son objectif ? Mettre à disposition des entreprises de ce secteur florissant de l'économie française les outils de test et de mesure les plus performants.
MIR
Au fond, la faculté des Sciences de Neuville, qu abrite la plateforme, vue depuis la toute nouvelle Maison Internationale de la Recherche (MIR), où avait lieu la présentation officielle de COSMETOMICS.
poster scientifique
Comme l'indique ce poster scientifique, on peut, grâce à ce type de plateforme, mesurer les effets cliniques et l'innocuité des produits de beauté sans recourir à l'expérimentation animale, interdite en Europe depuis 2013.
plate forme de Neuville
La plateforme COSMETOMICS du site de l'Université de Cergy-Pontoise prend notamment en charge les tests sur la peau et les cheveux. La plateforme est en lien avec d'autres sites d'expérimentation, comme le célèbre Synchrotron SOLEIL à Saclay.
visite
A l'occasion de l'ouverture, les chercheurs de COSMETOMICS présentent leur laboratoire.
visite2
Les rayons des lasers ne scintilleront pas pendant la visite... Il aurait pour cela fallu que chaque visiteur chausse des lunettes de sécurité comme celles au premier plan.
laser3
Ne pas se fier à l'aspect bricolé des feuilles d'aluminium : la plateforme réunit une vingtaine de machines coûteuses et très pointues.
Patrimex
La plateforme partage certains outils avec le laboratoire PATRIMEX qui oeuvre à la préservation des œuvres d'art et du patrimoine ancien.
osmetic Valley
Parmi les partenaires fondateurs de la plateforme, Cosmetic Valley, qui regroupe les entreprises de la filière. Cosmetic Valley tient depuis 2015 à Cergy-Pontoise une rencontre annuelle avec le soutien de la Communauté d'agglomération. Le secteur de la cosmétique compte une quarantaine d'entreprises à Cergy-Pontoise et emploie plus de 2000 personnes.
coupé de ruban
Coupé de ruban officiel. Jean-Paul Jeandon, vice-président chargé de l'Action économique et de l'attractivité du territoire (à droite) et Gille Le Cam, vice-président chargé de l'Innovation, de la recherche et du numérique (à sa gauche), représentaient la Communauté d'agglomération de Cergy-Pontoise, qui finance la plateforme à hauteur de 200 000 €.
Newsletter
Recevez nos dernières actus
directement sur votre
boite mail
Contact