Portrait publié le 28 mars 2018

Luc Economidès, l'âme des patins

Luc Economidès
Luc Economidès à l'entraînement sur la patinoire Equinox d'Aren'Ice.

Tout a commencé en passant de l’eau à la glace, raconte Luc Economidès. « Je suis arrivé au patinage par hasard, un jour où je voulais aller à la piscine. Mon père m’y a amené mais elle était fermée. Or juste à côté la patinoire proposait ce jour-là des essais gratuits. J’y suis entré, j'y suis resté, j’avais cinq ans ». Luc, qui grandit à Rouen, y patine assidument dès l’école élémentaire, années pendant lesquelles il bénéficie déjà d’horaires aménagés. « Je partais plus tôt l’après-midi tous les jours de la semaine. Dès mes 7/8 ans, je participais à de petites compétions de patinage artistique, c’était cool ». A tel point qu’à 10 ans il devient champion de France minime, titre qu’il cite aujourd’hui encore comme l’un des préférés de son palmarès.

Arrivée à Cergy-Pontoise

En 2012, à 13 ans, il cherche à changer de club et s’oriente vers le club des Sports de Glace de Cergy-Pontoise. Contrairement à aujourd’hui, il n’a pas alors de pied à terre dans l'agglomération et fait régulièrement le trajet depuis Rouen. Mais Luc tient à rejoindre Cergy-Pontoise car il y a dans ce club Bernard Glesser, qui fut entraîneur de Florent Amodio. « Quand je l’ai vu je me suis dit "ça va être lui mon entraîneur" ». Il arrive au club en maîtrisant les "double" (double axel, double lutz). « Et c’est cet entraîneur qui m’a fait passer aux "triple" ».*

 

Consécration aux championnats de France

Luc Economidès étoffe alors son Palmarès. 2016 : 3ème aux championnats de France Junior ; 2016 : 2ème au Grand prix international de Salzbourg ; 2017 : participation aux championnats du monde Juniors. Et puis c’est la victoire aux championnats de France 2018, en février dernier à Bercy. Cette fois c’est Florent Amodio lui-même qui l’a coaché. « J’avais raté ce championnat l’année dernière et cette fois c’était un combat contre moi-même. Florent s’est beaucoup impliqué, m’a motivé constamment et surtout m’a mis en confiance ». Dans la foulée, il se classe 15ème aux championnats du monde quelques semaines plus tard.

Des projets

Luc Economidès a tout juste 19 ans. Il va maintenant patiner en Senior. Ses projets ne le font pas dévier du patinage et de l'entraînement à Aren'Ice. « Je pense aux Jeux Olympiques. C’est dans quatre ans mais il faut s’y préparer et, si possible, faire mes preuves d’ici là au championnat de France Senior ». Elève au lycée Pissarro à Pontoise, le jeune homme, qui a mis ses études entre parenthèses pendant quelques temps, va s’y remettre. « Le bac d’abord, en Sciences et Technologies de la Santé et du Social (ST2S) et la suite, nous verrons » !

Pour suivre Luc Economides, rendez-vous sur le site du club des Sports de Glace 

Newsletter
Recevez nos dernières actus
directement sur votre
boite mail
Contact