Portrait publié le 18 octobre 2018

Régis Godec, monsieur hockey sur glace

Régis Godec

Diriger un important club labélisé de Cergy-Pontoise, avec son équipe des Jokers en division 1, n’implique pas nécessairement d’être né patins aux pieds. Loin de là ! Régis Godec n’en fait pas mystère. « Je viens de Bretagne. Dans mes années d’étudiant, à Brest, j’allais voir l’équipe de hockey, les Albatros. J’aimais bien l’ambiance… mais ensuite j’ai un peu oublié le hockey ». Ses premières années de vie professionnelle l’amènent en Ile-de-France et le jeune informaticien s’installe avec sa future femme à Cergy en 2003. Leur fils nait en 2007. « Très jeune, il lui fallait faire du sport. Il était inscrit aux bébés nageurs mais l’activité s’est arrêtée. Nous avons cherché un sport pour prendre la suite au forum des associations… et ce fut le hockey ». 

Un engagement progressif

Lorsque le jeune hockeyeur dispute ses premiers matchs, son père devient responsable d’équipe. Un rôle bien connu des parents qui s’investissent dans l’activité sportive de leurs enfants : gérer l’organisation d'avant match, les déplacements – les patinoires sont rares donc éloignées – etc. Régis Godec est aussi un passionné de photo qui couvre alors aussi bien l’activité des enfants que la compétition de l’équipe première des Jokers. Après quelques années, il entre au comité directeur. Il se met aussi à patiner, en section « adultes-loisirs ». Et puis il y a 3 ans, son prédécesseur, le président d’alors, Gilles Feck, lui propose de devenir secrétaire du club. C’est l’époque où s’opère l’évolution du Hockey Club de Cergy-Pontoise (HCCP) en club professionnel. On prépare aussi les cartons pour emménager à Aren’Ice, alors en construction.

Régis Godec2

Un soir de match, Régis Godec avec le costume de la mascotte JOKY

Aujourd’hui, à 43 ans, Régis Godec préside depuis quelques mois aux destinées du club. Celui-ci compte 17 équipes de joueurs et plusieurs salariés assurent le quotidien aux côtés des bénévoles. L’équipe première est montée en division 1 – à ce jour elle est en tête du tableau de la saison – et son directeur sportif, Jonathan Paredes, entame sa deuxième année auprès des Jokers.

Une grande fête du hockey

Deux ans après l’ouverture d’Aren’Ice, le club y a trouvé ses marques et plus que cela. « Nous avons la chance d’être basés dans l’un des plus beaux équipements de France ». Régis Godec insiste sur le fait qu’il y a ici deux patinoires, ce qui a permis au club d’organiser jusqu’à 9 matchs en un seul week-end. « Notre défi est maintenant de faire venir aux matchs de plus en plus de public. Nous sommes actuellement en moyenne à 1300 spectateurs, notre objectif est de monter à 1500 cette saison ». Il ajoute : « Nous avons envie d’une grande fête du hockey à Aren’Ice. Ce pourrait être cet hiver car les résultats de l’équipe rendent possible un « match événement » à domicile, peut-être en coupe de France ».

Le haut-niveau et le sport pour tous

Très investi dans la formation des jeunes, pour faire pousser les futurs talents du haut niveau, le président reste un féru du sport pour tous. « Nous avons ouvert en 2018 une section « ados-loisirs » pour faire découvrir le hockey aux 11-17 ans, sans nécessairement avoir des débouchés en compétition".  Aussi, d’ici 2 à 3 ans, régis Godec voudrait proposer du hockey-luge, forme de jeu adapté aux personnes en situation de handicap qui permet de réunir autour du palet glace des joueurs valides ou non.

Newsletter
Recevez nos dernières actus
directement sur votre
boite mail
Contact